Lettre ouverte au premier ministre, ministres, exige que le service international soit renforcé, pas coupé

La lettre ouverte suivante a été envoyée le 15 février 2021 au premier ministre Justin Trudeau, à la vice-première ministre Chrystia Freeland, au ministre des Affaires étrangères Marc Garneau, au ministre du Patrimoine canadien Steven Guilbeault leur demandant de maintenir l’intégrité de la Voix du Canada sur le monde, Radio Canada International (RCI).

Trente-deux signataires, dont l’ancien premier ministre Joe Clark, l’ancien ambassadeur du Canada auprès des Nations Unies Stephen Lewis, l’acteur Donald Sutherland, l’auteure Naomi Klein et l’auteur-compositeur-interprète-cinéaste Richard Desjardins demandent que l’annonce de la politique de Radio-Canada/CBC du 3 décembre 2020 soit bloquée, ainsi que tout changement à RCI, jusqu’à ce que le personnel de RCI, accompagné d’un groupe de personnes qualifiées à l’extérieur de Radio-Canada/ CBC, puisse proposer un plan pour reconstruire le service international.

Les signataires stipulent que le plan devrait concevoir une forme d’autonomie financière et éditoriale pour RCI. Et esquisser une voie à suivre pour restaurer le mandat international et l’efficacité de Radio Canada International dans le contexte d’aujourd’hui et de demain.

Pour plus d’information veuillez contacter Wojtek Gwiazda, porte-parole, Comité d’action de RCI, wojtekrciaction@gmail.com

Si vous souhaitez nous aider, veuillez consulter cette page:

Comment vous pouvez nous aider – What you can do

http://rciaction.org/blog/what-you-can-do/

**********************************************************

Lettre ouverte

Nous demandons au premier ministre Justin Trudeau, la vice-première ministre Chrystia Freeland, au ministre des Affaires étrangères Marc Garneau, au ministre du Patrimoine canadien Steven Guilbeault et au Parlement à préserver l’intégrité de la Voix du Canada sur le monde, Radio Canada International (RCI).

Depuis plus de 30 ans, Radio-Canada/ CBC tente de renoncer à son obligation de permettre au service international de jouer son rôle qui consiste à transmettre la réalité canadienne à un auditoire externe.

Tout d’abord, c’est en 1990 que Radio-Canada/ CBC essaie de mettre fin au service, après avoir utilisé les fonds destinés à RCI, afin de minimiser les coupures budgétaires au service national.

C’est ensuite en 2012, contrairement à ses exigences de licence, que Radio-Canada/ CBC force

RCI à cesser ses activités de radio diffusant sur ondes courtes.

Tout dernièrement, en décembre 2020, encore une fois en violation de la Loi sur la radiodiffusion, Radio-Canada/ CBC décide que RCI ne mettrait plus l’accent sur la production d’émissions destinées à un auditoire externe, sa raison d’être depuis 1945.

Dans un monde interconnecté en quête de vérité, de faits et de journalisme honnête, des pays comme le Canada ne peuvent pas renoncer à leur rôle sur la scène mondiale. Il ne s’agit pas de savoir si nous pouvons nous permettre d’avoir une Radio Canada International forte. Il s’agit plutôt de savoir si nous pouvons nous permettre de ne pas l’avoir.

Nous ne devons pas sous-estimer le désir des gens du monde entier d’en savoir plus sur le Canada, que ce soit le fonctionnement de notre démocratie, ce que signifie être canadien, nos relations multilatérales avec d’autres pays et toutes les autres réalités qui constituent notre nation.

La radiodiffusion publique est une mission sacrée. C’est une croyance en un idéal. Cet idéal est incarné dans la détermination et le dévouement des employés de RCI à reconstruire une institution qui se trouve en lambeaux. Il faudra de l’imagination, un acte de foi et la conviction que notre pays non seulement mérite, mais doit aussi avoir une voix indépendante et crédible sur la scène mondiale.

Pour aller de l’avant, nous demandons que l’annonce de la politique de Radio-Canada/ CBC du 3 décembre 2020 soit bloquée. Que tout changement à RCI soit mis en attente jusqu’à ce que le personnel de RCI, accompagné d’un groupe de personnes qualifiées à l’extérieur de Radio-Canada/ CBC, puisse proposer un plan pour reconstruire le service international. Le plan devrait concevoir une forme d’autonomie financière et éditoriale pour RCI et esquisser une voie à suivre pour restaurer le mandat international et l’efficacité de Radio Canada International dans le contexte d’aujourd’hui et de demain.

Signé par :

Sami Aoun, Professeur et chercheur

Michel Arpin, Vice-président à la radiodiffusion du CRTC (2005-2010), L’association canadienne des radiodiffuseurs Président du Conseil d’administration (1984-1986)

Lloyd Axworthy, ancien ministre des Affaires étrangères, président World Refugee and Migration Council

Daniel Bernhard, directeur général, les AMIS de la radiodiffusion canadienne.

Mark Bulgutch, ancien réalisateur exécutif senior, CBC News

David Carment, rédacteur Palgrave’s Canada and International Affairs, rédacteur, Canadian Foreign Policy Journal, et « Fellow  » de l’Institut canadien des affaires mondiales

Margaret Catley-Carlson, ancien président, Agence canadienne de développement international (ACDI), ancienne sous-ministre du ministère de la Santé et du Bien-être social, ancienne présidente, Global Water Partnership

Très honorable Joe Clark, ancien premier ministre du Canada

Louise Desjardins, autrice

Richard Desjardins, auteur-compositeur-interprète-cinéaste

Jeffrey Dvorkin, ancien rédacteur en chef et journaliste en chef, CBC Radio

Allan Familiant, ancien directeur par intérim et ancien directeur de programme, Radio Canada International

Sheila Fischman CM CQ, traductrice littéraire, Prix littéraire du Gouverneur général, Prix Molson des arts

Nigel Fisher OC, ancien Sous-Secrétaire général des Nations Unies

Wojtek Gwiazda, porte-parole, Comité d’action de RCI, ancien animateur-réalisateur Radio Canada International (1980-2015)

Sheldon Harvey, Président Canadian International DX Club

Naomi Klein, auteure

Avi Lewis, cinéaste

Stephen Lewis, ancien ambassadeur du Canada à l’ONU

Rowland Lorimer, éditeur Canadian Journal of Communication

Robin MacNab, Agent du service extérieur diplomatique canadien 1971 – 2015

Kyle Matthews, directeur général de l’Institut d’études sur le génocide et les droits de l’homme de Montréal

Abhishek Mathur and Jyoti Rana, co-fondateurs du festival torontois Masala! Mehndi! Masti!

Errol Mendes, Professeur de droit et président de la Commission international de juristes – Canada

Peter Menzies, ancien vice-président du CRTC et « Fellow Senior » l’Institut Macdonald-Laurier

Alex Neve, ancien secrétaire générale d’Amnistie internationale Canada (2000-2020)

Samantha Nutt, MD, MSc, FRCPC, CM, OOnt, fondatrice, War Child Canada et auteure à succès

Elzbieta Olechowska, l’ancienne rédactrice en chef de la programmation anglaise et française, RCI/CBC/Radio-Canada employée de 1981-2008

Robert O’Reilly, ancien directeur général, Radio Canada International

Andrew Simon, ancien directeur général, Radio Canada International

Donald McNichol Sutherland CC

Donald Winkler, réalisateur de documentaires et traducteur littéraire

Subscribe / Share

Article by Admin RCI Action Committee Website

Wojtek Gwiazda has been the spokesperson for the RCI Action Committee since 1991. The Committee is supported and funded by the union that represents almost all RCI employees: the Syndicat des travailleuses et travailleurs de Radio-Canada (STTRC formerly SCRC). E-mail: wojtekrciaction@gmail.com Read 105 articles by Admin RCI Action Committee Website
One Comments Post a Comment
  1. Bonjour,
    J’ai lu avec grande surprise l’article en espagnol de Luis Laborda, intitulé ”Nuevos recortes en Radio Canadá Internacional”, publié sur RCI jeudi le 3 décembre 2020.
    La communauté latino-américaine compte plus de 135 000 membres à Montréal, sans compter le reste de la province et du pays. La presse montréalaise traditionnelle ignore généralement les réalisations et les bonnes nouvelles générées par notre communauté. RCI en espagnol est devenu l’un des seuls médias qui rend notre communauté visible, au-delà des stéréotypes.
    En tant que montréalaise, membre de la communauté latino-américaine, je veux me joindre aux efforts que les journalistes, le syndicat et la communauté en général déploient pour s’opposer à la restructuration et aux coupures prévues pour Radio Canada International et contribuer à maintenir cet espace de communication vital pour l’inclusion et la lutte contre le racisme systémique.
    Comptez sur moi,
    Angela Sierra
    Directrice générale
    La Maison des Amériques

Leave a Reply